Recherche: 
 >>> Recommander ce site  Nederlands   Deutsch   
Accueil Contact Liens Fonds d'écran Plan-Région Météo Agendas Folders Configuration ?

DECOUVERTE - RAVEL lignes 38/39 - Anciennes gares/lignes  Version imprimable
 Schéma des lignes
 Gare de Hombourg
 Gare de Hindel
 Gare de Montzen
 Gare de Plombières (1)
 Gare de Plombières (2)
 Gare de Gemmenich
 Gare de Moresnet
 Rail occupation nazie


La gare de

LGC
Gare de Gemmenich (sans date)

L'histoire pour le moins curieuse de cette station, située sur la jonction belgo-prussienne, mérite quelques explications.

Comme nous l'avons vu, sous l'impulsion de Rémy PAQUOT, les travaux de construction de l'artère vitale Bleyberg-Welkenraedt sont menés rondement.
Après la mise en service de la section sud, en 1870, la section nord vers Gemmenich et Aachen-West est ouverte à l'exploitation en 1872.

Au départ, aucune gare n'est prévue, et nous verrons pourquoi au paragraphe suivant; la dernière gare belge est Plombières, où d'ailleurs les services de douane sont installés.
Et c'est bien là le problème, car administrativement, il ne peut exister aucun point d'arrêt entre la frontière réelle et administrative!

Si vers 1880, le petit village hollandais de Vaals réclame une halte à Gemmenich, c'est parce que sa situation topographique ne le prédispose pas à un raccordement ferré au réseau néerlandais.
Par rapport à Simpelveld (NL) ou Aachen (D), c'est Gemmenich (B) qui est le plus proche P.A. possible.
Pourtant, les Belges ne se laisseront pas attendrir et ce n'est qu'en 1886 que nos voisins du Nord ainsi que les Gemmenichois obtiendront satisfaction.

Voici ce que nous révèle un "journal d'Aubel" d' avril 1886: Mr LOSLEVER, représentant de Verviers, interpelle le ministre BEERNAERT à propos d'un P.A. à Gemmenich.

Réponse:

Lors de la construction de la ligne, le département des finances avait demandé l'établissement d'un bureau de douane et d'une station à Gemmenich.
C'était la meilleure situation car ce hameau est beaucoup plus près de la frontière que Bleyberg.
Mais à cette époque, le chemin de fer s'y refusa arguant de circonstances locales et de difficultés techniques y faisant obstacle. La voie est en pente rapide sur cette partie et on ne trouvait pas moyen, disait-on, d'y établir un palier d'une longueur suffisante pour qu'une station y soit convenablement aménagée.
C'est ainsi que fut construite celle de Bleyberg.

Gare de Gemmenich (sans date) Mais la douane s’y trouve mal, a cause de son éloignement de la frontière et de la nécessité de faire escorter les trains jusqu'à son bureau.

Actuellement, le chemin de fer ne signale plus avec la même énergie les difficultés techniques de naguère, et semble admettre d'y établir une station. Il n'y aura plus qu'à y transporter les trois services de douane.

Enfin, on peut lire le 12 septembre 1886: la halte provisoire est enfin terminée après 15 années d'attente.

On a enlevé les roues de 3 wagons que l'on a placé à proximité du PN et la halte est faite.
Dès la fin de la guerre 40-45, la station est le terminus des convois en provenance de Welkenraedt.

La liaison avec Botzelaer et l'Allemagne ne sera jamais rétablie...

Le bâtiment, quant à lui, est toujours là.
Il est la propriété d'un particulier qui l'a restauré, tout en lui conservant son aspect ferroviaire d'antan, et son nom GEMMENICH.
La voie est démontée vers 1957 entre Gemmenich et Plombières, tandis que la section Moresnet-Mülbach subsitera jusqu'en 1959...


Disclaimer | Copyright © 2004 S.I.3F & HB Webdesign - Last Update: 01/12/2010 17:36:03