Recherche: 
 >>> Recommander ce site  Nederlands   Deutsch   
Accueil Contact Liens Fonds d'écran Plan-Région Météo Agendas Folders Configuration ?

HISTOIRE - Anciennes frontières  Birken frontière  Version imprimable

 

Ancienne frontière entre Lontzen et Montzen.

A Birken (traduisez bouleaux), se situait une halte de chemin de fer qui desservait le village de Montzen.

Elle avait été sollicitée par la commune le 28 octobre 1866 et le dernier train s'y arrêta le 18 mai 1952. Dans le Montzener-Blatt (journal de Montzen) du 6 août 1899, il est annoncé qu'à l'occasion de la kermesse, les 6 - 7 et 8 août, le train s'arrêtera à la halte de Birken.

Au même endroit, avant la première guerre mondiale, se trouvait le poste frontière entre la Belgique et la Prusse.

Par le traité des limites du 26 juin 1816 signé entre la Prusse et les Pays-Bas, il était interdit aux douaniers des deux gouvernements de faire visite ou perquisition sur la chaussée qui faisait frontière entre les deux pays.

Ce traité eut pour effet de détacher le hameau de Grünstrasse  de la commune de Montzen et de l'attacher à la Prusse.
Une superficie de 1316 hectares, 94 ares et 76 centiares fut ainsi rattachée à Lontzen, ancienne seigneurie libre enclavée dans le Duché de Limbourg, cédée à la Prusse, après la défaite de Napoléon à le 18 octobre 1813 à Leipzig.

Ancienne borne retrouvée et restaurée

Le territoire de la commune de Lontzen et tout spécialement sa partie Nord entre Lontzen-Busch et la Chaussée de Liège est parsemé de diverses anciennes bornes délimitant son territoire au cours des siècles. On pense notamment aux bornes frontières entre la Belgique et la Prusse à hauteur de Maison blanche, mais aussi à la très massive borne milliaire non loin de l’entrée du chemin Schmalgraf.

Entre 1816 et 1919, la Chaussée de Liège était en effet la frontière entre la Prusse et la Hollande (jusque 1830) et ensuite la Belgique (de 1830 à 1919).

Au-delà de ces bornes allemandes, il y avait aussi des bornes kilométriques belges en pierre dont l’une (la KM33 pour 33 km jusque Liège) a été retrouvée et se trouve devant le centre d’histoire de Lontzen.

Mais avant 1816 une partie importante de notre commune (600 ha portant sur Herbesthal et tout le territoire entre la Rue Verte et Schmalgraf) ne faisait pas partie de la commune de Lontzen, mais des communes et avant cela des bans de Baelen et de Montzen. Un ensemble de 180 ha entre la Maison blanche, Heistern et Trotzenburg faisait partie de la Seigneurie et puis de la commune de Henri-Chapelle.

Nous connaissons encore trois bornes délimitant Lontzen de Montzen et de Henri-Chapelle/Baelen à cet endroit. Elles remontent aux environs de 1620. Nous venons d’en retrouver une 4ème triangulaire indiquant sur 2 côtés BALEN (pour Baelen) et sur un côté HC (pour Henri-Chapelle). Elle se trouvait non loin de Heistern et avait été sauvée par un collectionneur/historien local qui nous l’a restituée. Elle a à présent été restaurée et se trouve aussi devant le centre d’histoire locale de Lontzen où vous apprendrez plus sur cette question des anciennes bornes dans notre commune.


Disclaimer | Copyright © 2004 S.I.3F & HB Webdesign - Last Update: 22/01/2014 00:38:03