Recherche: 
 >>> Recommander ce site  Nederlands   Deutsch   
Accueil Contact Liens Fonds d'écran Plan-Région Météo Agendas Folders Configuration ?

HISTOIRE   MONTZEN-LONTZEN (Grünstrasse)  Version imprimable
 

MONTZEN-LONTZEN (Grünstrasse)

Grünstrasse-Lontzen, le 10 oct.1928.  

Messieurs les Président et Membres du Conseil Communal


Nous soussignés, habitants du hameau de "Grünstrasse" commune de Lontzen, prenons la respectueuse liberté de vous prier bien vouloir faire les démarches nécessaires pour que la partie de la commune de Lontzen que nous habitons et qui, avant le Congrès de Vienne (1815) faisait partie de votre commune, soit à nouveau rattachée à cette dernière.

A l'appui de notre demande, nous nous permettons de vous exposer les motifs et considérations qui nous dictent notre voeu:

Bien qu'il y ait plus de 100 ans que le dit hameau a été détaché de la commune de Montzen pour être, alors attaché à l'empire allemand, les habitants de ce territoire sont restés belges, de père en fils. Et, fait curieux, chaque fois qu'une ferme on une habitation de ce territoire devenait vacante, le nouveau locataire était encore un belge. Il est vrai que les propriétés dont il s'agit appartiennent en majeure partie à des belges également.

D'ailleurs, les habitants de ce territoire n'ont jamais eu aucune affinité avec ceux de la commune à laquelle ils se trouvèrent attachés, depuis le 5 avril 1815, par une flagrante injustice. Ils sont distants de plus de 4 kilomètres du centre de la commune de Lontzen, de son église paroissiale et de ses écoles communales, alors que ces lieux de culte et d'enseignement de la commune de Montzen ne se trouvent qu'à 1500 mètres.

Notre situation géographique, notre nationalité, nos affinités de race et de langue, sont autant de circonstances qui nous attachent à votre commune, nous dépendons d'elle en ce qui concerne les services des postes, de l'eau potable et de l'éclairage électrique et nous espérons que, connaissant notre situation, vous interviendrez en haut lieu pour que notre demande reçoive une solution favorable.

Nous nous permettons encore de vous faire remarquer que ce voeu est exprimé à l'unanimité: En effet, nous soussignés sommes les seuls habitants du territoire en question.

Nous osons espérer, Messieurs, que vous voudrez bien faire tout votre possible auprès de l'Administration supérieure pour que notre demande soit accueillie favorablement et en vous en remerciant, nous vous certifions à l'avance que nous serons, Messieurs, vos concitoyens reconnaissants et administrés très dévoués.

Cette pétition n'eut pas de suite.

(voir également: Ancienne frontière de Birken.)


Disclaimer | Copyright © 2004 S.I.3F & HB Webdesign - Last Update: 15/11/2010 16:55:24