Recherche: 
 >>> Recommander ce site  Nederlands   Deutsch   
Accueil Contact Liens Fonds d'écran Plan-Région Météo Agendas Folders Configuration ?

Le nouveau viaduc Hammerbrücke (Syndicat d'initiative trois frontières)
Découverte - Attractions touristiques - La Hammerbrücke  Version imprimable




 L'ancien viaduc
 Le nouveau viaduc 

LE NOUVEAU VIADUC (HAMMERBRÜCKE)

Le viaduc de Hammerbrücke a connu une nouvelle démolition pour, à nouveau renaître de ses cendres. Cependant, cette fois, ce ne sera plus pour des besoins militaires dans des circonstances aussi dramatiques que celles d'un conflit mondial, mais bien pour cimenter l'Europe de la grande vitesse car il permettra le passage de trains d'une nouvelle génération, les Thalys.

Le nouveau viaduc supporte une double voie ballastée et est constitué de deux tabliers mixtes acier-béton de 100 m de portée s'appuyant au milieu sur un pilier en béton et aux extrémités sur deux coulées en béton «ancrées» sur les crêtes des talus.


Les tabliers sont à armature inférieure de forme triangulaire soutenant une dalle en béton, laquelle est en contact direct avec le ballast de la voie. Cette structure métallique présente la particularité que les deux poutres principales se rejoignent a leur niveau inférieur de manière à ne former qu'une seule membrure inférieure commune aux deux poutres maîtresses.


La forme triangulaire des nouvelles structures métalliques rappelle celle des structures existantes tout en étant plus dépouillées. En outre, le pilier intermédiaire en béton présente également une certaine similitude par rapport aux piliers existants. Il n'en demeure pas moins que le nouvel ouvrage se différencie sensiblement de l'ouvrage existant pour répondre aux exigences d'une voie nouvelle autorisant une vitesse de 160 km/h. Citons quelques exemples:

- Pour augmenter le confort des voyageurs, il n'y a pas de discontinuité dans la nouvelle voie à l'aplomb de l'ouvrage eu égard à la présence du ballast sur le pont et à l'absence de joint de dilatation de voie.

Pour réduire les interruptions de trafic nécessaires à la maintenance, les structures métalliques ont été disposées sous la dalle en béton: on peut ainsi les repeindre à l'abri des intempéries mais aussi pendant que les trains circulent sur l'ouvrage. En outre, la fréquence de ces travaux d'entretien pourra aussi être réduite étant donné que ces structures sont complètement soudées et soustraites aux actions climatiques provoquant le vieillissement prématuré de la peinture.


La nouvelle conception permettra de réduire considérablement le bruit émis lors du passage des trains compte tenu de la présence du ballast d'une part et de la dalle de béton d'autre part.



Ces travaux de renouvellement du Hammerbrücke s'inscrivent dans un programme de modernisation du tronçon de la ligne 37 compris entre le km 143,75 et le km 147,14. Ils doivent s'achever en août 1999. Ils constituent une première étape dans la construction d'une ligne à grande vitesse entre Liège et la frontière allemande dont la mise en service est prévue pour 2005.

Source: SNCB Le rail, photos: J.L.Heyden - H.Bindels.


Disclaimer | Copyright © 2004 S.I.3F & HB Webdesign - Last Update: 12/12/2016 15:56:07