Recherche: 
 >>> Recommander ce site  Nederlands   Deutsch   
Accueil Contact Liens Fonds d'écran Plan-Région Météo Agendas Folders Configuration ?

Cimetière américain de Henri-Chapelle (Gestion) (Syndicat d'initiative trois frontières)
DECOUVERTE - Attractions touristiques - Le cimetière américain  Version imprimable
 Avant-Propos
 Le site avant 1944
 Le provisoire
 Le permanent
 Inauguration
 De Henri-Chap.
 Gestion


LE CIMETIERE AMERICAIN

dit de Henri-Chapelle

à HOMBOURG-Vogelsang


7. PROTECTION ET GESTION DU SITE

Le site du Cimetière Américain fut classé en vertu de la législation sur les Monuments et Sites le 29 mai 1952 et couvre non seulement les 23 ha du cimetière mais un large périmètre d'environ 337 ha dont 226 sur Hombourg et le reste sur Aubel-La Clouse.

Le site classé forme un vaste quadrilatère bordé au nord par un autre site classé (Vieljaeren} et le Stribweg, à l'est par le hameau de Gensterbloem, au sud par le chemin de Gensterbloem à La Clouse et puis, par la route de La Clouse à Aubel jusqu'au vieux chemin de Berg qui forme la limite ouest.

Le cimetière est entretenu par l'American Battle Monuments Commission qui emploie une vingtaine de personnes à l'entretien (plus de 30 pendant les années d'installation du cimetière permanent).

La direction du cimetière est assurée par un "superintendant". Se sont succèdes: MM Burt Dewey (1949-19761), Stephen Hubai (père) (1976-1981), Berloth (1981-1983) et Patrick Hubai (fils} 11983 à ce jour) tandis que le personnel fut dirigé par des belges pratiquant l'anglais (successivement MM Meyers et Dodémont). Les sous-intendants qui ont assuré la surveillance du cimetière sont MM Grove, Antonelly, Blaise, Decker, Dodérnont, Carraher, Martin.

La mission de l'American Battle Monuments Commission en ce qui concerne la gestion des cimetières américains est prévue pour un terme de 100 ans minimum. Elle s'en acquitte de façon exemplaire en maintenant le site dans un état d'entretien impeccable en permanence.

Une large majorité des tombes du cimetière américain a été adoptée par des familles belges de la région ou d'ailleurs. Elles les visitent et déposent de fleurs.

Le nombre de visiteurs ne décroît pas d'ailleurs au fil les ans et ils sont toujours plusieurs centaines de milliers qui visitent le site chaque année. Quant à leur origine, elle est multiple. Outre les régionaux, les Belges, les Américains, on trouve dans le registre des signatures provenant de toutes les latitudes et de tous les continents.

Puisse la mémoire de ceux qui reposent dans notre sol et qui ont donné leur vie pour que nous recouvrions la liberté rester gravée à jamais dans nos coeurs !




Disclaimer | Copyright © 2004 S.I.3F & HB Webdesign - Last Update: 11/12/2016 17:42:10