Recherche: 
 >>> Recommander ce site  Nederlands   Deutsch   
Accueil Contact Liens Fonds d'écran Plan-Région Météo Agendas Folders Configuration ?

Cimetière américain (de Henri-Chapelle) (Syndicat d'initiative trois frontières)
DECOUVERTE - Attractions touristiques - Le cimetière américain  Version imprimable
 Avant-Propos
 Le site avant 1944
 Le provisoire
 Le permanent
 Inauguration
 De Henri-Chap.
 Gestion


LE CIMETIERE AMERICAIN

dit de Henri-Chapelle

à HOMBOURG-Vogelsang


Cimetière Américain

6. CIMETIERE DE "HENRI-CHAPELLE"

Lorsqu'en septembre 1944, l'officier américain chargé de repérer un site favorable, se fixa sur le site de Houdel-Vogelsang, il ignorait où il se trouvait mais, venant par Henri-Chapelle de la direction d'Aix-La-Chapelle, il ne se souvenait que de ce village.

Lorsque, peu de temps après, les troupes américaines amenèrent les corps de milliers de soldats venant de Rhénanie, on leur indiquait de prendre la direction de Liège jusque Henri-Chapelle, puis de tourner à droite.

A cet endroit, elles trouvèrent en outre un guide parfaitement anglophone en la personne de l'échevin Mevers de Henri-Chapelle, lequel ne tarda pas d'ailleurs à travailler au Cimetière Américain et en qui d'aucuns virent l'auteur de la méprise rapidement apparue quant au nom du "Cimetière Américain de Henri-Chapelle" alors que ce dernier ne comporte pas un pouce de territoire appartenant à cette localité mais est en réalité entièrement situé sur Hombourg, à l'exception du belvédère vers le Pays de Herve, de l'autre côté de la route, qui se situe sur Aubel.

Dès qu'apparut cette méprise des troupes américaines, la commune de Hombourg tenta plusieurs démarches auprès du Ministère Belge de l'intérieur afin que la nécropole puisse porter le nom de " Hombourg-Vogelzanck ".

Mais ce fut en vain car, au-delà de hypothétique influence qu'aurait pu avoir Monsieur Meyers (qui devint par la suite bourgmestre de Henri-Chapelle) les autorités américaines ne donnèrent pas suite aux sollicitations de la commune de Hombourg surtout par facilité, car le nom de Henri-Chapelle avait déjà travaersé les mers et la crainte de confusions ultérieures, les amena à maintenir cette inexactitude historique.(5)

(5) Ce site classé est avec celui du Lion de Waterloo, autre nécropole imposante, un des plus vastes de Belgique. L'un comme l'autre porte un nom qui ne correspond pas à la réalité géographique puisque le " Lion de Waterloo " n'est pas sur le territoire de Waterloo mais de Braine-l'Alleud, comme le site du " Cimetière Américain " de Henri-Chapelle n'est pas sur Henri-Chapelle, mais sur le territoire de Hombourg.




Disclaimer | Copyright © 2004 S.I.3F & HB Webdesign - Last Update: 11/12/2016 17:42:12